Avertir le modérateur

Campagne régionales 2010

  • Muriel Guenoux, nouvelle conseillère régionale PRG à Paris



    Après une belle campagne de terrain avec nos militants, notre candidate parisienne, conseillère du 17e arrondissement, Muriel Guenoux est élue conseillère régionale PRG de Paris au second tour des élections régionales, le 21 mars 2010.

    Revivez les moments forts de notre campagne sur notre blog :

    le PRG Paris avec Huchon et Hidalgo

    La liste de gauche conduite par le président sortant Jean-Paul Huchon (PS) l'a emporté largement dimanche en Ile-de-France, avec 56,69% des voix face à la liste UMP conduite par Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement supérieur.

    La gauche rate de peu le grand chelem dans la région puisque seules les Yvelines donnent la majorité à la droite. Fait particulièrement notable, la liste Huchon obtient la majorité dans les Hauts-de-Seine, le département de Nicolas Sarkozy.
    Elle gagne aussi des villes symboles comme Meaux (52,18%), fief de Jean-François Copé, président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, ou Issy-les-Moulineaux (52,45%), la ville d'André Santini, tête de liste UMP-NC dans les Hauts-de-Seine.

    A Paris, l'UMP arrive en tête dans six arrondissements qui lui sont traditionnellement acquis -6e, 7e, 8e, 15e, 16e, 17e- mais se fait battre largement dans le 5e (58,01% pour Huchon) et de 2 voix dans le 1er. La ville de Paris donne 57,95% de ses voix à la liste Huchon, un score jamais atteint sauf pour les dernières municipales, où Bertrand Delanoë avait obtenu 57,7% des voix.

    Le PRG d'Ile-de-France comptera finalement 4 élu(e)s : Muriel Guénoux (75), Josy Mollet-Lidy (77), Eddie Aït (78) et Mireille Gitton (92).

    Les élus de la liste d'union parisienne PS-EE-FG-PRG-MRC sont 28 sur 41 sièges au total :

    Mme Anne Hidalgo (PS)
    M.Robert Lion (Europe Ecologie)
    Mme Marie-Pierre de La Gontrie (PS)
    M. Augustin Legrand (Europe Ecologie)
    Mme Emmanuelle Cosse (Europe Ecologie)
    M. Guillaume Balas (PS)
    Mme Nadège Abomangoli (PS)
    M. Pierre Laurent (FG)
    Mme Laure Lechatellier (Europe Ecologie)
    M. Jean-Luc Romero (DVG)
    Mme Christine Frey (PS)
    M. Jean-Marc Pasquet (Europe Ecologie)
    Mme Muriel Guenoux (PRG)
    M. Christophe Girard (PS)
    Mme Corinne Rufet (Europe Ecologie),
    M. Eric Coquerel (FG)
    Mme Janine Maurice-Bellay (Europe Ecologie)
    M. Jean-Philippe Daviaud (PS)
    Mme Aude Evin (PS)
    M. Bastien Francois (Europe Ecologie)
    Mme Mireille Ferri (Europe Ecologie)
    M. Marc Pierre Mancel (PS)
    Mme Céline Malaise (FG)
    M. Jean Lafont (Europe Ecologie)
    Mme Claire Monod (Europe Ecologie)
    M. Pierre Dubreuil (MRC)
    Mme Halima Jemni (PS)
    M. Pierre Kanuty (PS)

  • Elus mobilisés pour Trousseau

    Je représentais le PRG à la manifestation et au rassemblement pour conserver l'efficience médicale de l'hôpital Trousseau menacée par les projets du gouvernement. Les responsables de l'hôpital, professeurs de médecine, personnels soignants et non soignants ont eu l'intelligence de ne pas se cantonner à un discours contre la réforme mais de proposer un projet alternatif, cohérent et réaliste qui permet de répondre aux arguments strictement budgétaires et autres critères arbitraires développé par la Ministre de la santé (son prédécesseur UMP comme elle ne disait-il pas exactement le contraire d'elle il y a moins de 3 ans...).

    Toutes les têtes de listes de gauche ou leur représentant avaient fait le déplacement pour dénoncer la restructuration de l'AP-HP. Jean-Paul Huchon a convaincu avec son intention de mettre 1 millards sur la table pour soutenir le système hospitalier francilien.

    Fabrice Moulin


    Ci dessous, un article de Métro (Mis à jour 08-03-2010 22:31)

    Trousseau veut résister

    Elus, personnel et malades se sont mobilisés hier contre le transfert d'une partie du service pédiatrique de l'hôpital du XIIe. Ils dénoncent une logique de rentabilité.

    Plus d'un millier de personnes ont manifesté contre le démantèlement de l'hôpital.

    Plus d'un millier de personnes ont manifesté contre le démantèlement de l'hôpital.

    Photo : N.R. / Metro

    Ils étaient plus d'un millier de manifestants, personnel et élus, à défiler hier contre le projet de restructuration de l'hôpital Armand Trousseau (XIIe), dont les activités pédiatriques spécialisées (centre des enfants brûlés, cancérologie, maladies rares, handicap, pathologies respiratoires, soit 15 000 jeunes patients suivis) seront transférées vers Robert Debré (XIXe) et Necker (XVe). Il ne garderait, d'ici à 2014, que les accouchements, la pédiatrie générale et les urgences. Une décision motivée, selon l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), par une "offre spécialisée excédentaire".

    Des arguments qui ont révolté le personnel et les services accueillant 200 000 patients par an. "Il ne reste que trois hôpitaux pédiatriques universitaires pour 12 millions d'habitants, réagit le professeur Noël Garabedian, président du comité consultatif médical de Trousseau. A New York, il y en a neuf pour 18 millions d'habitants. Le bassin de population d'enfants grandit à l'est de Paris et on choisit de diminuer l'offre à cet endroit. Où est la cohérence ?"

    Le collectif pour un nouveau Trousseau, créé fin janvier, revendique une pétition de soutien de 8500 signatures et propose un plan d'économie alternatif consistant à regrouper les activités dans trois bâtiments au lieu de dix actuellement.

  • Delanoë et Hidalgo sur le marché d'Aligre

     

    14 fév Aligre8.jpg

    Dimanche 14 février, le maire de Paris, Bertrand Delanoë, et sa première adjointe Anne Hidalgo, tête de liste PS/PRG à Paris pour Jean-Paul Huchon, sont venus sur le marché d'Aligre rencontrer les habitants du 12e avec notre maire Michèle Blumenthal et le député de la circonscription Patrick Bloche.

     

    14 fév Aligre6.jpg

    Saint-Valentin oblige, PS et PRG font campagne main dans la main, à l'image de la seule candidate du 12e, Magali Vergnier-Covo (PS), et moi-même.

     

    14 fév Aligre2.jpg

    J'avais ajouté une surprise aux projets Huchon distribués aux clients du marché, un tract PRG Paris présentant nos candidats et les propositions PRG reprises dans le programme, à commencer par l'ouverture du métro la nuit du samedi au dimanche !

     

    14 fév Aligre1.jpg

    Par Fabrice Moulin

    (merci à Mathieu Delmestre pour les photos)

  • Présentation du projet régional par Anne Hidalgo

    En compagnie de nombreux élus et militants socialistes et aussi de beaucoup de Radicaux de gauche, j'étais ce mardi 9 février à la Maison de la Mutualité à la réunion où Anne Hidalgo et nos candidat-e-s ont présenté le programme régional de Jean-Paul Huchon et les grands projets qui concernent Paris.

    régionales1.jpg

     

     

     

     

     

     

     

    Régionales2.jpg

     

    Anne Hidalgo a présenté les propositions du projets et Bertrand Delanoë replacé cette campagne dans le contexte politique parisien face à l'offensive du gouvernement contre la démocratie locale , rappelant au passage que notre liste est la seule rassemblant plusieurs mouvements politiques de la majorité régionale.

    L'un de nos candidats PRG, Olivier Maillebuau, a présenté les propositions concernant la santé.

    Régionales3.jpg

     

     

     

     

     

     

     

     

    Seule candidate sur la liste issue du 12e, Magali-Vernier Covo était également présente, à côté de l'adjointe à la maire du 12e chargée de la petite enfance, Lunise Marquis.

    Régionales4.jpg

     

    (Photos Mathieu Delmestre et Adrien DERAIN)

  • Un voile sur Trotsky

    Une candidate voilée sur une liste du NPA aux régionales dans le Vaucluze ? On dirait une blague mais non, c'est vrai, elle se déclare même, malgré son foulard islamique, "féministe" et bien sûr "anti-capitaliste" ! Olivier Besancenot, lui, n'y voit rien à redire et accuse même d'islamophobie ceux qui osent critiquer ce voile jeté sur sa liste.On croirait entendre Tariq Ramadan ! Etrange paradoxe que de voir troskystes et intégristes sur la même ligne. Sans parler de la défense apportée par la très catholique Christine Boutin ou la députée européenne d'Europe écologie Eva Joly qui défendent de concert le port du foulard islamique dans une assemblée d'élus... C'est Trotsky qui doit se retrouner dans sa tombe, dont le prétendu héritier ne semble pas se souvenir de l'adage marxiste qui voit dans la religion "l'opium du peuple".

    Il ne s'agit pas de stigmatiser une jeune femme dans sa pratique d'une religion dans la sphère privée. Mais cette femme est aussi responsable politique, trésorière départementale du NPA, et personne ne peut nier qu'à ce titre, sa présence sur une liste éléctorale arborant un foulard islamique est un surgissement du religieux dans la sphère publique qui porte atteinte au principe républicain de laïcité. Rien d'illégal évidemment mais tout de politique !

    Et le fait politique est que l'ex-LCR, dont la mue en NPA n'a pas donné les résultats escomptés, tente de surfer sur le ressentiment social et le sentiment de stigmatisation provoqué par le débat sur l'identité nationale pour conquérir un électorat issu de l'immigration. Confondant, au même titre que l'UMP et Nicolas Sarkozy, ce dit électorat avec une hypothétique communauté musulmane. C'est ainsi qu'un signe de soumission patriarcal est brandi sans rire comme l'étendard de la libération des masses et de l'émencipation des Français discriminés... A qui veut-on faire croire que le voile est compatible avec la libération de la femme, sauf à accréditer l'idée que la soumission à Dieu et aux hommes est une idée des Lumières ? Quel message envoie le NPA à toutes les femmes et tous les hommes qui veulent s'affranchir du poids des traditions et de l'obscurantisme religieux et se vivre avant tout comme membres égaux et à part entière d'une République fraternelle ?

    Plus que d'un anti-capitalisme inopérant, la France de la diversité a avant tout besoin que la gauche tienne bon sur les principes républicains à même de fonder une communauté de destin. La liberté de pratiquer sa religion est un fait, mais c'est aussi un fait que porter un signe ostentatoire d'appartenance religieuse est incompatible avec une fonction politique de par le caractère laïc de la charge d'un élu de la République, qui se doit de représenter l'ensemble du peuple et non une communauté.

    Il est vrai que le NPA, qui refuse toujours toute alliance dans des majorités de gauche pour contrecarrer la politique du gouvernement, ne risque pas de représenter qui que ce soit ! Ouf !

    Par Fabrice Moulin

  • Le bilan de Jean-Paul Huchon et de sa majorité régionale dans le 12e

    Logement

    - Création ou réhabilitation de 1437 logements

    - Création ou réhabilitation de 588 places en logement étudiant

    - Création de 45 places en logement jeune

    Enseignement

    - Achèvement, rénovation et sécurisation du lycée Chènevière de Malézieux

    - Restructuration et extension du lycée Elisa Lemonnier

    Insertion professionnelle

    - Création d'un poste en emploi-tremplin de chargé de développement pour l'espace d'un instant- Maison de l'Europe et de l'Orient

    - Création d'un poste en emploi-tremplin d'administrateur pour la compagnie les toupies

    - Création d'un poste en emploi-tremplin de coordinateur pour la Maison des Femmes de Paris

    - Création d'un poste en emploi tremplin d'animateur réseau IDF pour l'association pour le développement de la téléassistance - Equinoxe

    - Création d'un poste de responsable développement en emploi tremplin pour le centre du théâtre de l'opprimé

    - Création d'un poste en emploi-tremplin de chargé de mission pour Planète urgence

    - Création d'un poste en emploi-tremplin de chargé de développement pour l'association Mouvance d'Arts

    - Création d'un poste en emploi-tremplin de chargé de relations publiques pour l'association Sous le Vent

    - Création de 2 postes en emploi tremplin d'animateur sportif et d'agent accueil du club house pour le Tennis Club de Joinville

    - Création d'un poste en emploi-tremplin de chargé de communication et des partenariats pour l'Union régionale des entreprises

    - Subventions CFA école de Boulangerie et Pâtisserie

    - Subventions au CFA des Métiers de la Viande

    Social et Santé

    - Création d’un hôtel d'activités passage Brulon

    - Humanisation de 87 places de Centre d'Hébergement et de Réinsertion Sociale CHRS pour femmes

    - Création d'une structure multi-accueil de 50 places à horaires élargies accueillant des enfants handicapés

    - Création d'un service d'aide à la vie sociale pour personnes handicapées psychique, impasse Druinot

    - Renouvellement d’un véhicule destiné au transport des personnes handicapées accueillies par le Foyer de Vie Bercy, rue Corbineau

    - Aménagement et équipement d'une salle semi-mobile, Association le Dansoir

    - Création d'une petite unité d'hébergement temporaire, rue de Cîteaux

    - Extension de l'établissement et service d'aide par le travail "Jules et Marcelle Levy"

    - Création d'une structure d'hébergement pour personnes handicapées mentales comprenant un foyer d'accueil médicalisé, un foyer de vie et un foyer d'hébergement de 35 places, rue Mousset

    - Réhabilitation et équipement d'un Centre d'Hébergement et de Réinsertion Sociale CHRS éclaté de 198 places, avenue du Général Michel Bizot

    - Création et extension d’un ETS service d'aide par le travail

    - Réhabilitation du service d'accueil, d'orientation et de traitement des urgences pédiatriques, av du Dr Arnold-Netter

    - Développement d'un dispositif d'aide alimentaire et vestimentaire d'urgence

    - Délocalisation d’une structure pour sans abris (La Chorba)

    - Création d'un centre d'accueil de jour pour personnes handicapées vieillissantes, rue Charles Baudelaire

    - Création d'un centre d'accueil de jour de 25 places pour personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer, rue de Santerre

    - Mise à disposition de chiens guides pour les personnes déficientes visuelles

    - Réhabilitation de l’accueil, avenue Dr Netter

    - Humanisation et restructuration du Centre d'Hébergement d'Urgence CHU de 219 places, bd Pereire

    - Développement d'un dispositif d'accompagnement social des femmes en difficulté

    - Développement d'un dispositif d'accompagnement de personnes malades du SIDA par le soutien à "Dessine moi un mouton"

    - Aménagement et équipement du centre médico-social Elio-Habib

    - Aménagement de l'unité de prévention des conduites à risques de l'adolescence du CSST La Corde-Raide

    - Création d'un espace d'accueil destiné aux parents confrontés aux conduites à risque de leurs enfants, rue Guillaumot

    - Création d'un dispositif d'accompagnement pour les auteurs de violences conjugales

    - Réhabilitation et extension d'une plateforme de coordination du Samu social, 35 av Courteline

    - Rafraichissement de la maison de retraite le Parc

    - Rafraichissement de la maison de retraite Catherine Laboure, rue de Reuilly

    - Rafraichissement de la maison de retraite Les Larris

    - Rafraichissement de la résidence pour personnes âgés Moise-Leon, bd Picpus

    - Restructuration maison de retraite fondation Rothschild

    - Restructuration de la maison de retraite et de gériatrie rue Picpus

    - Création d'un centre d'accueil de jour pour personnes âgées de 25 places

    - Création d'un foyer d'accueil médicalisé de jour de 25 places pour adultes cérébro-lésés rue Erard

    - Aménagement de la résidence Les Tourterelles, rue de Chaffault

    - Délocalisation deux accueils de jour à destination des personnes sans abri, 5 rue Lacuee

    - Délocalisation d'une partie des activités à rue Ledru-Rollin, Samu Social de Paris

    - Réhabilitation d’un espace d’accueil de jour Cœurs des Haltes

    - Equipement d’un CHRS de 198 places

    - Réhabilitation d'un accueil de jour de la Maison des Femmes

    - Réhabilitation d'un accueil de jour à destination des femmes en difficulté, rue de Charenton

    - Réhabilitation d'un espace solidarité insertion ESI accueil de jour 12 rue J. Bouton

    - Aménagement d’un centre d’hébergement de secours

    - Création d'un centre accueil de jour, rue Charles Baudelaire Culture et Sports

    - Soutien à la coupe du monde des jeux vidéo 2006 et partenariat au mondial de gaming 2008

    - Réfection du théâtre du soleil

    Sécurité


    - Aménagement de l’accueil du Bureau de la police judiciaire

    - Réaménagement des locaux de l’Unité de police de quartier de Bercy

    Aménagement

    - Aménagement d’une unité de police de quartier

    - Aménagement de l'avenue de la Porte de Vincennes

    - Aménagement de la ligne 26

    - Aménagement du carrefour rue de la Durance/ rue Taine

    - Aménagement du carrefour rue Michel Bizot/ rue Rottemberg

    - Aménagement du carrefour rue avenue de st mande/ rue du bel air

    - Aménagement carrefour rue Dr Goujon/ rue de Picpus

    - Aménagement du carrefour rue Elie Faure/ rue du Chaffault

    - Aménagement du carrefour rue de Charenton/ rue des Jardiniers

    - Aménagement du carrefour Bercy/ Rambouillet/ Villiot

    - Aménagement du carrefour avenue Daumesnil/ rue Rambouillet/ Charolais

    - Réhabilitation et amélioration de la protection contre les inondations

    Transports


    - Réalisation d’une piste cyclable dans secteur Aligre, Voute/Bel air

    - Réalisation d’une piste cyclable de liaison Pont Charles De Gaulle / Bd Henri IV

    - Réalisation d’une piste cyclable secteur Voute/Bel Air

    - Aménagement de voirie en faveur des bus ligne 86

    - Mise en accessibilité des lignes RATP 22, 32, 56, 62, 69, 76, 82 et 87

    - Mise en accessibilité de points d'arrêt des lignes 48, 52, 70, 75, 84, 85 et 86

    - Mise en accessibilité des arrêts de bus lignes 46, 61, 62, 66, 72, 73, 74 et 93

  • Régionales, accord signé, Muriel Guénoux candidate !

    Le PRG et le PS feront listes communes aux élections régionales de mars.

    A Paris, notre conseiller régional sortant, Gilles ALAYRAC, n'ayant passouhaiter se représenter, la fédération a désigné ses candidats dans le plus grand consensus. C'est Muriel Guénoux,  qui sera en position éligible n°13 sur la liste conduite par Anne Hidalgo, et Olivier Maillebuau, président des JRG, en 28e position.

     

    Muriel Guénoux est élue d'opposition dans le 17e et a montré son implantation locale, son dynamisme et sa combativité face à la maire Brigitte Kuster de cet arrondissement de droite qui fut longtemps le fief de Françoise de Panafieu.

     

    Le PRG d'Ile-de-France et les fédérations départementales ont réalisé un programme régional dont ils ont négocié avec leurs partenaires l'adoption de mesures phares, à consulter sur le site du groupe PRG au Conseil régional www.rageap.fr.

    Le PRG francilien pourrait compter plus de 8 élus après le scrutin de mars, alors qu'il n'y en avait que 5 élus en 2004 (puis 7 en fin de mandat).

     

    Le PRG au niveau national a également travaillé à des propositions résumées ci-dessous :

     

    Accord PRG – PS Elections régionales 2010

     

    Propositions du Parti Radical de Gauche en matière de politiques régionales

     

     

    Les élections régionales de 2010 se préparent sur fond d’une crise mondiale du système économique et financier capitaliste et la présentation en France, par le gouvernement, de deux grands projets : le Grand Emprunt pour soutenir les investissements d’avenir et la Réforme des collectivités territoriales.

    Les régions, qui sont chefs de file du développement économique, pourraient se réjouir de ces soutiens aux investissements d’avenir, aux pôles d’excellence pour sortir de la crise, si elles n’avaient à déplorer ce que le gouvernement entend leur retirer de l’autre : leur autonomie financière et la clause de compétence générale. Deux symboles de la décentralisation ; deux outils qui ont permis la montée en puissance des régions et prouvé leur efficacité au service des territoires et des citoyens. Les radicaux expriment fermement leur opposition à la Réforme territoriale, tant sur le volet des compétences que sur celui de la gouvernance et des ressources. Ils considèrent que la campagne des régionales doit donner un coup d’arrêt politique à cette réforme, qui ruine le grand mouvement de décentralisation qui a fait la France d’aujourd’hui, moderne, citoyenne et républicaine.

    Forts d’une participation constructive aux politiques régionales depuis 2004, les Radicaux tirent un bilan positif de leur partenariat politique avec les socialistes, verts et communistes dans les régions. Dans celles-ci, les radicaux ont fait entendre la plus value radicale, en soutenant notamment:

    -les services publics de proximité,

    -les programmes de solidarité en faveur des personnes en difficulté,

    -les créations culturelles et artistiques régionales,

    -les aides publiques pour l’emploi des jeunes, le logement, les transports,

    -la construction de logements d’urgence,

    -le soutien à l’agriculture périurbaine et la bio-restauration,

    -l’équipement des particuliers en énergies renouvelables,

    -la création d’entreprise, l’innovation, l’économie sociale et l’artisanat.

     

    Convaincus que l’échelon régional est le plus pertinent pour, à la fois protéger les Français des conséquences de la crise économique, mais aussi préparer l’avenir par des politiques de territoires décentralisées, concertées, adaptées aux besoins des citoyens, les Radicaux décident de poursuivre leur partenariat avec le Parti socialiste. Ils feront liste commune aux régionales de 2010 dès le 1er tour en proposant pour la prochaine mandature :

    -un grand Programme de soutien aux PME par un « Small Business Act régional »,

    -de nouveaux critères (création de lien social et bien être des populations) pour évaluer et financer les projets de territoire,

    -de soutenir l’entreprenariat collectif et doubler les aides à l’économie sociale et solidaire,

    -de créer un Fonds régional d’investissement public et de territorialiser les services d’intérêt général,

    -de promouvoir l’achat éthique et solidaire dans les achats publics,

    -de créer un dispositif tarifaire encourageant l’utilisation des transports collectifs aux heures creuses, négocié avec les syndicats et les entreprises,

    -de créer un Service public de l’action associative et bénévole,

    -de développer les eco-quartiers sociaux et de fixer un quota de logements pour l’accession à la propriété,

    -de mettre en place un grand Plan de formation professionnelle pour les technologies d’avenir et un Parcours d’activité sécurisée pour les salariés,

     

    Enfin, le PRG veut créer dans chaque région un observatoire de la laïcité.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu