Avertir le modérateur

mardi, 09 septembre 2008

Le gymnase de Reuilly ouvert à la prière du ramadan : attention au risque de jurisprudence anti-laïque !

Dans un article du Parisien paru ce matin, j'apprends que le vendredi de 14 heures à 17 heures, le Gymnase de Reuilly sera fermé au public, aux sportifs du quartier, pour être transformé en mosquée ! Le temps du ramadan, la mairie du 12e aurait mis le gymnase à disposition d'une association musulmane du quartier.

En effet selon l'article, "Privée de lieu de prière, l'association Nour ("lumière" en langue arabe) a demandé à la mairie de l'héberger provisoirement".

Je ne doute pas que notre maire et son cabinet ont voulu bien faire en répondant en urgence à la demande de fidèles. Il n'en reste pas moins que cette démarche pour le moins inhabituelle trouble les défenseurs de la laïcité et que les arguments donnés par le cabinet du maire de Paris pour la justifier sont encore plus troublants.

Il dit ainsi « Nous restons respectueux de la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat puisque nous ne subventionnons pas l'association. Nous mettons juste à sa disposition des locaux ». Pourtant ce prêt peut s'apparenter à une subvention déguisée puisque l'association n'a plus à payer de loyer pour réunir les fidèles, ce qui est en contradiction avec l'article 2 de la Loi de 1905.

Cette démarche crée également un précédent dangereux pour le respect de la laïcité dans notre arrondissement et à Paris. Et ce de l'aveu même du conseiller du maire qui dit au Parisien : « Dans certaines conditions exceptionnelles il est normal que la Ville veille à ce que toutes les religions puissent être pratiquées dans de bonnes conditions. C'est dans le même esprit que certains gymnases seront prêtés à la communauté juive à l'occasion de yom Kippour ». Est-ce que cela veut dire que l'on va priver souvent les enfants de gymnase pour répondre à des demandes communautaristes ?

Car que répondrons nous aux autres associations cultuelles lorsqu'elles demanderont également d'être hébergées pour leurs cérémonies religieuses ? Elles auront sûrement toutes de bonnes raisons pour demander notre aide, qu'elles soient catholiques, protestantes, juives, bouddhistes, loubavitch, chrétiens évangelistes, adventistes du Septième jour, ou que sais-je encore ? Comment ferons-nous le tri entre ces demandes ? Qui décidera que les uns ont ce droit et les autres pas ? C'est pour que les élus ne soient pas confrontés à ce choix que les pouvoirs publics doivent rester neutre ! C'est pour cela qu'il faut appliquer à la lettre l'article 2 de la loi de 1905 :  « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte »

Certes, les gymnase sont déjà mis à disposition à des associations ou des formations politiques. Mais le prêt de gymnase à des associations non-cultuelles sont justifiés par leur ouverture à tous les publics et par les services qu'elles rendent à la collectivité dans son ensemble, et dans le cadre de prêt aux partis politiques, ils se font généralementle en soirée hors période scolaire, et permettent l'expression du débat démocratique pluraliste. Ce n'est pas le cas des réunions religieuses qui sont par définition réservées aux fidèles.

Apprenant cela dans le journal du jour, j'en déduis que la décision a été prise sans consulter l'ensemble de l'exécutif municipal ni les élus de la majorité du Conseil du 12e arrondissement.

Après les subventions aux creches confessionnelles, alors que se profile une messe géante organisée Place des Invalides pour la venue du Pape, que les tensions communautaires sont croissantes, il me semble plus que jamais que se justifie la proposition des Radicaux de Gauche aux dernières municipales de créer un Conseil Parisien du Respect des Droits et de la Laïcité, qui tranchera ce type de question en toute indépendance et sans être soumis aux pressions.

Fabrice MOULIN

13:00 Écrit par Fabrice Moulin dans Laïcité et loi de 1905, Vie de l'arrondissement | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu