Avertir le modérateur

Vie de l'arrondissement - Page 19

  • L'Etat se désengage des centres sociaux parisiens

     

     

     

    Hier, à la Maison des Metallos dans le 11e, je représentais le PRG Paris à la Restitution publique de la journée de mobilisation des centres sociaux associatifs parisiens du samedi 4 avril 2009.

    En effet le 4 avril dernier, tous les centres sociaux associatifs parisiens se sont mobilisés, chacun dans son quartier, pour informer et alerter sur la situation inquiétante dans laquelle ils se trouvent. Auteurs et acteurs de cette mobilisation, familles, habitants, bénévoles, salariés, associations locales ont témoigné avec force de leur attachement aux centres sociaux sous des formes multiples : pétitions, lettres, films, dessins, photos, affiches, réactions écrites...

    La Fédération des centres sociaux et socioculturels de Paris a décidé de présenter ces témoignages aux élus parisiens, aux partenaires institutionnels et à la presse.

    Avec d'autres élus de gauche, j'ai apporté notre soutien aux revendications des centre sociaux contre le désengagement de l'Etat dans ces structures indispensables à la mixité sociale et à l'entraide entre citoyens qui sont l'essence même du "solidarisme" développé par les grands penseurs radicaux comme Léon Bourgois.

    Un désengagement de l'Etat dans le social et l'associatif qui a commencé dès 2002 avec la suppression par un gouvernement de droite des emplois jeunes. Malgré de réels efforts et des hausse constante de subvention, notre collectivité ne peut plus se substituer à l'Etat qui ne remplit plus ses missions.

    Il ont fait une proposition intéressante d'un nouveau pacte de financement entre partenaires, dont notre département de Paris mais aussi la Région

    En tant qu'élu du 12e, bien que ne représentant pas officellement la mairie, j'ai également salué l'engagement du centre social de notre arrondissement, le Relais 59.

  • Des chambres d'hôtes dans le 12e


    La mairie du 12e a organisé avec l'association "les parisiens associés", le mercredi 29 avril à 18h30, une réunion d'information pour tous les particuliers qui souhaitent ouvrir une chambre d'hôte dans l'arrondissement. En charge du tourisme, c'est une forme de tourisme participatif que je souhaite voir se développer dans notre arrondissement.

     

     

    A mes côtés, Jean-Bernard BROS, adjoint au Maire de Paris en charge du tourisme et des nouveaux médias locaux et Chantal Goldstein, Présidente des Parisiens associés, ont présenté la charte de qualité lancée par la Ville de Paris "Hôtes Qualité Paris" (HQP).

    Pour les habitants du 12e, ouvrir une chambre d'hôte HQP est l'occasion d'accueillir et de rencontrer de manière conviviale des touristes et de leur faire découvrir les richesses de notre arrondissement. C'est aussi une occasion de développer une activité génératrice de revenus de complément, ce qui par ces temps de crise n'est pas anodin, dans un cadre légal qui prévilégie la qualité de l'accueil.

    Ce mélange de libre-entreprise et d'échanges avec d'autres cultures, c'est peut-être aussi une petite touche "radicale" qui me plais.

    D'ailleurs, la salle était pleine pour rencontrer également nos invitées, représentantes des centrales adhérentes à la charte "Hôtes Qualité Paris"Jenny Johnson  (2 B in Paris), Marie Chanat (Fleurs de soleil), Vanessa Marciano (BAB), Laurence Monclard (Meeting the French), ainsi que Pascale DESCLOS, journaliste/auteur du guide des chambres d’hôtes à Paris.

  • Résistance et déportation

    Journée nationale du Souvenir des victimes et héros de la déportation
    Michèle Blumenthal, l’équipe municipale et le Comité d’Entente des Associations d’Anciens Combattants vous invitent à assister à la cérémonie commémorative de la Journée nationale du Souvenir des victimes et héros de la déportation.


    Journée nationale du Souvenir
    des victimes et héros de la déportation

    Samedi 25 avril 2009 à 11 heures

    Au Monument aux Morts de la Mairie du 12e
    (130, avenue Daumesnil)

    Dans le cadre de cette journée la mairie du 12e vous propose une série de manifestations :

    Expositions :
    "Ce ne sont pas des Jeux d’enfants"
    Proposée par le Comité Français pour Yad Vashem

    "Résistance et déportation"
    Proposée par l’Association des Déportés et Internés Résistants et Patriotes de Paris (A.D.I.R.P.)

    Vernissage le jeudi 23 avril à 18h30

    Expositions proposées du jeudi 23 avril au mardi 5 mai
    Du lundi au vendredi de 9h à 17h
    Jeudi jusqu’à 19h30 - Samedi de 9h à 12h
    Salle des fêtes

    Conférence :
    "Les Alphabets de la Shoah, survivre, témoigner, écrire"
    Par Anny Dayan Rosenman, Maître de conférence en littérature à l'Université Paris VII-Denis Diderot.

    Introduction par Raymond Huard et Simone Benhamu, Président et Vice-Présidente de l’A.D.I.R.P. du 12e

    Mardi 28 avril à 19h30
    Salle des mariages

    Mairie du 12e arrondissement
    130, avenue Daumesnil
  • Sénat : proposition de loi RDSE/PRG pour supprimer le "délit de solidarité"

    Le 8 avril 2009, des sénateurs du groupe RDSE (composé à majorité de radicaux de gauche) ont déposé une proposition de loi pour supprimer le "délit de solidarité" pour des personnes aidant des étrangers en situation irrégulière, une qualification pénale dont le gouvernement conteste l'existence.

    Les auteurs de cette proposition rendue publique mercredi, Yvon Collin, (Tarn-et-Garonne, président du groupe) et Michel Charasse (Puy-du-Dôme), relèvent "une incohérence évidente" entre l'existence d'"un délit d'aide à l'entrée et au séjour irrégulier d'étrangers en France, passible d'une peine d'emprisonnement de 5 ans et d'une amende de 30 000 euros" et "l'obligation d'assistance à personnes en danger" posée par le Code pénal.

    "De nombreux bénévoles d'associations humanitaires ont été inquiétés par les services de police alors qu'ils portaient assistance à des personnes en péril", notent-ils.

    Selon leur texte, "aucune poursuite" ne peut être engagée "à l'encontre des personnes qui, à titre personnel ou pour le compte et au nom d'associations humanitaires, et sans but lucratif, mettent en oeuvre, jusqu'à l'intervention des services sociaux compétents de l'Etat, les obligations prévues" par le code pénal au titre de l'assistance à personnes en danger.

    (d'après AFP)

     

  • Commémoration du 19 mars 1962


    Michèle Blumenthal, Fabrice Moulin et l’équipe municipale et la Fédération Nationale des Anciens Combattants en Algerie, Maroc et Tunisie vous invitent à assister aux cérémonies commémoratives du 47e anniversaire du cessez-le-feu en Algerie.

    Le 19 mars 1962 date marque la fin officielle des combats, conséquence directe de la signature des Accords d’Evian, ratifiés par une très large majorité du peuple français le 8 avril 1962 avec plus de 90 % de suffrages positifs.

    La commémoration renforce les liens entre les générations, elle est propice à l'enseignement, l'incompréhension du présent naît de l'incompréhension du passé. Au delà des anciens combattants, la date du 19 mars 1962 appartient à notre histoire.

     

    Cérémonies commémoratives du 47e anniversaire
    du cessez-le-feu en Algerie

    Le jeudi 19 mars 2009

    9h30 : Cérémonie devant le Mémorial Parisien
    Cimetière du Père-Lachaise

    10H15 : Dépôt de gerbe par la F.N.A.C.A.

    Place du 19 mars 1962

    (angle Avenue Daumesnil et rue Legraverend)

    11H : Dépôts de gerbes au Monument aux Morts
    Mairie du 12e arrondissement, 130, avenue Daumesnil

  • Pétition pour M. Barachid

    Droit au séjour pour M. Barachid


    Monsieur Barachid est en France depuis mars 2000. Il a 73 ans et est un bénévole très actif de l'association "La Chorba" qui distribue gratuitement des repas aux personnes défavorisées. Il y travaille comme cuisinier et son  dévouement y est très apprécié.

    Il vient de recevoir un refus de régularisation, alors que son engagement associatif démontre avec force et coeur que sa vie est ici. Aujourd'hui tous les liens de Monsieur Barachid sont à Paris, il n'a plus aucune attache au Maroc. Un retour forcé dans ce pays, serait, à son âge, une tragédie pour un homme qui a construit sa vie en France en aidant ses concitoyens.

    Nous acteurs associatif, politiques ou syndicaux , habitants du quartier, citoyens attachés à la défense des droits de l’homme, demandons, pour raison humanitaire, que Monsieur Barachid reçoive un titre de séjour pour pouvoir continuer à vivre en France dignement et paisiblement.


    Vous pouvez télécharger ou signer la pétition en laissant vos Nom, Prénom, Profession et Ville dans les commentaires de cet article

    NOM PRENOM PROFESSION VILLE
  • voeu sur la pub adopté malgré quelques malentendus

    Le voeu que j'ai déposé pour demander une concertation avec la RATP au sujet de l'usage des nouveaux écrans numériques publicitaires dans les stations métro et RER a été adopté par le Conseil d'arrondissement avec le soutien dés élus SRC, PC et Verts.

    Cependant Christian Sautter s'est abstenu et Jean-Louis Missika n'a pas souhaité participer au vote, arguant tous deux que ce voeu allait contre l'innovation et le progrès. La droite s'est opposée au nom de l'utilité de la publicité pour les finances de la RATP.

    Caricatures ! car ce voeu est mesuré et n'est pas un réquisitoire contre la pub ou le progrès.

    Il s'agit avant tout de demander de limiter la pression publicitaire comme nous l'avons fait en adoptant le Réglement Local de la Publicité et de contrôler l'utilisation des nouvelles technologies pour les mettre avant tout au service de l'information citoyenne. Et non pas comme je l'ai entendu en Conseil d'une quelconque "haine de la publicité".

    Mais la RATP ne peut se sentir exempte de toute obligation envers les usagers et les élus parisiens sous pretexte qu'elle serait propriétaire des couloirs et des quais de son réseau.

    Sandrine Charnoz n'a pas non plus souhaiter participer au vote en tant qu'agent RATP.

  • Publicité intrusive dans le métro : la RATP doit écouter élus et usagers

    Conseil d’arrondissement du 2 mars 2009

    Vœu relatif à la publicité électronique dans le métro parisien

    déposé par Fabrice MOULIN

    Considérant que la RATP assure avant tout une mission de service public dont l’objectif est le transport des voyageurs dans les meilleures conditions possibles,

    Considérant que les élus Radicaux de Gauche se sont déjà mobilisés sous la précédente mandature, en arrondissement et en conseil de Paris, en demandant à la RATP de   « consacrer, dans chaque station de métro, un nombre significatif de panneaux à forte visibilité, dévolus à de la publicité commerciale, à de l’espace d’utilité sociale d’information citoyenne, culturelle ou touristique», sans que la RATP ne réponde à leur vœu pourtant voté à l’unanimité du Conseil de Paris,

    Considérant qu’au cours du premier semestre 2009 seront déployés 400 écrans ACL (affichage à cristaux liquides) diffusant en boucle de la publicité commerciale animée et que d’ici fin 2009, 1200 mobiliers numériques de ce type sont attendus sur tout le réseau de transport parisien, dont les gares et stations du 12e arrondissement,

    Considérant que cette publicité ajoute une pression supplémentaire sur l’ensemble des usagers du métro par le biais d’images animées et lumineuses qu’il convient de limiter en réglementant l’usage de ces panneaux pour qu’un espace soit consacré à de l’information citoyenne, de quartier, à caractère culturel ou touristique de proximité ou d’expression artistique,

    Considérant que l’intégration de nouvelles technologies au service de la publicité risque de poser un problème de liberté publique, du fait que ces panneaux sont dotés d’une connexion « Bluetooth », (système de transmission sans fil) pouvant transférer aux passants des messages publicitaires sur leur téléphone mobile sans garantie à terme que l’anonymat de ces derniers soit respecté,

    Considérant que ce processus a été enclenché sans aucune concertation ni avec les élus parisiens, ni avec les voyageurs,

    Le Conseil du 12e arrondissement demande au Maire de Paris d’intervenir auprès de la direction de la RATP afin de mettre en place une concertation entre la RATP, les élus et les associations de voyageurs pour réglementer l’usage de ces panneaux.

  • Nouveaux emblèmes RF pour l'AG de la SEMLH

    L'Assemblée générale de la Société d'Entraide des Membres de la Légion d'Honneur (SEMLH) du 12e s'est tenu à la mairie sous la présidence du Colonel Pacchianno, président du comité local, et du Général d'Armée (2S) François GERIN-ROZE, Grand Officier de la Légion d'Honneur, Officier de l'Ordre National du Mérite, président national.

    emblèmes.JPG

    Une gerbe de la SEMLH et une de notre municipalité ont été déposées au monument aux Morts. Celui ci s'ornait des emblèmes République Française flambant neufs  grace à l'action déterminée et conjuguée de mon collègue Raphaël Greck, délégué à la propreté, et moi-même pour convaincre les directions de la Ville de Paris d'enfin les remplacer.

  • Parrainage républicain des Sans-Papiers

    IMG_0048.jpgLe Comité de Vigilance des Sans-Papiers du 12e avec RESF a organisé avec les élus de notre majorité un Parrainage Républicain à la mairie du 12e pour témoigner de notre solidarité envers les familles sans-papiers.IMG_0046.jpg

    J'ai une nouvelle fois pu observer la stupidité de la politique des quotas d'expulsion du gouvernement et les ravages psychologiques et matériels sur des familles qui souvent travaillent, et leurs enfants qui vont à l'école la peur au ventre.

    Je parrainne ainsi 2 nouvelles familles afin des les aider dans leur démarche de demande de titres de séjours et  en cas de malheur si un contrôle de police venait à les menacer d'expulsion.

     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu