Avertir le modérateur

lundi, 17 juin 2013

Une caserne et des bébés au menu du Conseil

Au menu du dernier Conseil d'arrondissement, deux sujets qui ont marqué à plusieurs reprises cette mandature et qui pourraient bien arriver à une conclusion bientôt, heureuse pour l'une peut-être dramatique pour l'autre.

 

D'abord, la Caserne de Reuilly, pendant très longtemps propritété de l'Etat, immense terrain laissé à l'abandon, que jamais le gouvernement précédent de François Fillon n'a accepté de vendre, uniquement pour de petits calculs politiques.

C'est chose faite : notre conseil a voté le protocole d'accord de vente à des conditions favorables de la caserne que la Mairie de Paris va pouvoir transformer en un nouveaux quartier :

  • 400 à 500 logements, tous locatifs, dont 50% de logements sociaux (conformément au Plan local d'urbanisme, pour les familles comme pour les étudiants et les jeunes travailleurs), 20% de logements à loyer maîtrisé et 30% de logements privés à loyer libre plafonné, afin de garantir une véritable mixité au cœur du nouveau quartier.
  • des activités commerciales
  • une crèche municipale de 66 berceaux.

Et qu'à fait l'opposition UMP-UDI à cette bonne nouvelle ? ils ont voté contre !

Ils s'étaient déjà opposés à la mobilisation cet hiver de la Caserne pour ouvrir des lits d'hébergments d'urgence, et ils se plaignement encore maintenant que celle-ci va laisser la place à du logement, dont la répartition garanti une mixité et un accès aux classes moyennes sur la moitié des futurs logements.

 

Deuxième dossier moins réjouissant, la maternité des Bluets dont la situation financière est devenue très critique. L'établissement réputé pour sa philosophie sur un accompagnment personnalisé à l'accouchement, bien éloigné de l'usine à bébés et surtout de la tarifiaction à l'activité qui est devenu en 2004 le mode de financement des hôpitaux par l'Autoristé Régionale de Santé.

Rappelons que la maternité  des  Bluets  est  un  pôle  de périnatalité de grande qualité dans l’Est Parisien, avec une maternité de niveau I, un centre  agrée  de  procréation  médicalement  assistée, un  service  de  gynécologie  chirurgicale,  un centre de planification  familiale et de dépistage des maladies  sexuellement  transmissibles, un service d’urgence ouvert 24h/24.

Face aux difficultés financières, l’ARS avait mis en place en mars 2012 une mission d’appui et calculé le besoin rapide de 4 millions d’euros pour éviter la cessation de paiement, et émis des préconisations que l’association tente aujourd’hui de mettre ne oeuvre pour se rapprocher de l’équilibre.

Cependant l'ARS n'a pas répondu pour l'instant au bsoin de finacnement de l'association ce qui menace la survie de la maternité.

Lors du dernier conseil les élus socialistes, radicaux et apparentés, ont émis un voeu au  Maire de Paris pour demander à l’Agence Régionale de Santé (ARS) un rapport d'étape sur les Bluets avant de trouver une solution à la situation financière de la maternité des Bluets assurant sa pérennité.

Il a été voté par la majorité, dont EELV qui avait proposé un voeu similaire. Par contre le voeu des du PC-PG a été écarté. Il demandait à la Ville de Paris de prendre en charge 6 millions d'euros de trou sans attendre. Il est toujours facile de se montrer généreux avec l'argent de autres, le risque étant de gacher des ressources sans rien régler sur la durée. Je suis intervenu pour le rappeler, car si la maternité rend des services inestimables, on ne peut user de l'argent des parisiens pour éponger une dette sans même avoir fait l'analyse complète des difficultés réélles dûes à la tarification à l'activité de celles liés à des dysfonctionnements internes et problèmes de gestion, et de ce fait de trouver les moyen d'y remédier et d'assurer la pérennité financière de l'établissement.

Pas à une contradiction près, et toujours près à jouer l'opportuniste alors qu'il prétend nous donner régulièrement des leçons de bonne gestion, le conseiller de Paris de droite Gérard Rey a voté pour le voeu du Front de gauche!

Les Bluets vont donc mal, mais c'est sur un diagnostic précis que l'ARS et le Minsitère de la Santé avec le concours de la Mairie devront conduire la maternité modèle vers le chemin de la complète guérison.

 

19:17 Écrit par Fabrice Moulin dans Conseil d'arrondissement 2008-2014, Politique, PRG, Vie de l'arrondissement | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu