Avertir le modérateur

mercredi, 02 octobre 2013

Quand l'ouverture des commerces le dimanche s'invitait au Conseil d'arrondissement

Alors que le débat sur le travail dominical fait de nouveau débat, retour sur le Conseil d'arrondissement du 1er juillet 2013 où la situation particulière de Bercy Village a été de nouveau débattue à l'occasion d'un Vœu relatif à la création d’un périmètre d’usage de consommation exceptionnel (PUCE) pour les commerces de Bercy Village, déposé par les élus du Groupe UMPPA. Alors que le PS votait contre ainsi que le PC emmené par Nicolas Bonnet pour des raisons idéologiques, je me suis abstenu lors du vote car je crois qu'il faut réformer une loi. Notons que la question de l'ouverture des commerces dépasse les clivages et que certains ne sont pas à une contradiction près : 2 élus UMP se sont abstenus et un autre n'a pas pris part au vote du vœu déposés en leur nom!

Extrait de mon explication de vote au nom du PRG :

"Malgré le petit coup politicien classique de l’UMP, nous observons aussi que vous êtes divisés sur la question et cela est normal. Il existe de nombreuses questions notamment sur l’emploi. Madame la Maire vous l’avez dit, nous remettons là le sujet du PUCE de Bercy Village sur le tapis mais nous ne renouvelons pas beaucoup les idées puisqu’il faut tout de même envisager la question de l’ouverture dominicale des commerces de manière un peu plus large que cette loi de 2009 qui n’a rien réglé et qui créé plus de questionnements qu’autre chose.

Je souhaite dire à Monsieur Nicolas BONNET que je ne suis pas d’accord avec la manière qu’il a de présenter les choses. Je pense qu’il n’existe pas de tabou à avoir à gauche sur la question de l’ouverture des commerces. Je rappelle que notre majorité a créé une zone touristique à Montmartre en 2006.

Cela concerne les loisirs de commerce, de culture et du sport dans des rues fréquentées par les touristes avec une ouverture le dimanche et cela peut créer des emplois et répondre à un besoin de développement économique notamment par la clientèle touristique qui vient dépenser son argent le dimanche et non en semaine.

Cela dit au PRG nous demandons de revoir plus globalement les conditions, les périmètres des ouvertures dans le cadre d’une réflexion globale. Une réflexion globale a été tenue mais les choses évoluent, les flux touristiques évoluent.

ll me semble que Monsieur Jean-Pierre GUIS a parlé des dérogations et nous pourrions demander à ce qu’il y ait des dérogations qui soient sur 12 dimanches et non plus 5 pour certains magasins qui peuvent être concernés.

Pour le moment le débat est ouvert, le cadre doit se faire dans une négociation avec les syndicats, les salariés et les citoyens. Pourquoi ne pas ouvrir à Bercy Village, nous n’y sommes pas opposés mais la question est d’abord de réunir les conditions pour que Bercy devienne un quartier véritablement touristique et qu’il accueille une fréquentation suffisante. A ce moment-là, nous réfléchirons à nouveau au périmètre des zones touristiques.

Je ne m’oppose pas dans l’absolu à ce vœu, je vais m’abstenir mais franchement je pense que la chose la plus intelligente à faire serait de retirer votre vœu, d’essayer de prendre de la hauteur et de réfléchir plus largement au sujet.

Excuse-moi Nicolas mais la majorité à laquelle tu appartiens, en tout cas les communistes Excuse-moi Nicolas mais la majorité à laquelle tu appartiens, en tout cas les communistes y appartenaient en 2001, a voté la création d’une zone touristique. Ce n’est pas quelque chose de spécifiquement honteux. Ensuite, cela s’organise. C’est tout. »

18:24 Écrit par Fabrice Moulin dans Campagne municipale 2014, Politique, PRG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu