Avertir le modérateur

dimanche, 13 avril 2014

Election de Catherine Baratti-Elbaz : "Une mandature placée sous le signe de l'optimisme et de la volonté"

Mon intervention au premier conseil d'arrondissement de la mandature où nous avons présenté la candidature de Catherine Baratti-Elbaz au poste de maire du 12e, élue avec les 23 voix de la majorité contre 7 blancs de l'opposition. Se sont également exprimés Valérie Montandon présidente du groupe UMP-UDI-Modem, Nicolas Bonnet, président du groupe PCF, Christophe Nadjovski pour EELV et Emmanuel Grégoire, président du groupe Socialiste, Radical de Gauche et citoyens.


Madame la Présidente de séance, mes chers collègues,

Quelques mots au nom du Parti Radical de Gauche que j'ai l'honneur de représenter ici.

Tout d'abord pour saluer les femmes et les hommes élus qui forment ce conseil municipal et pour remercier les électeurs du 12e arrondissements.

Les 23 et 30 mars 2014, les habitantes et les habitants du 12e ont voté majoritairement pour notre liste au premier et au second tour, permettant du même coup la victoire en voix et en sièges des listes soutenant Anne Hidalgo, élue dimanche dernier nouvelle maire de Paris.

Ce vote constitue une approbation du bilan de l’équipe municipale précédente, et permettez moi de saluer de nouveau l'action de Michèle Blumenthal et des élus dont certains ne siègent plus aujourd'hui avec nous.

Ce vote est une preuve de confiance envers Catherine Baratti-Elbaz que nous avons l'honneur d'élire maire aujourd’hui, mais aussi d'adhésion au projet porté par notre liste de rassemblement de la gauche.

Chaque formation politique qui a contribué à ce rassemblement peut revendiquer une part de la victoire mais celle-ci est aussi due à la dynamique collective qu'a su insuffler notre tête de liste.

Je m'inscris toujours dans cette dynamique collective. Je suis fier que se soit constitué au conseil de Paris le groupe "Radicaux de gauche, centre et indépendants". Au conseil d'arrondissement, je siègerai au sein d'un groupe de rassemblement qui s’appellera donc "Socialiste, Radical de gauche et citoyens" dont je tiens à saluer le nouveau président Emmanuel Grégoire pour son sens du dialogue.

En tant qu’élu du Parti Radical de Gauche du 12e, j'aurai à cœur de respecter et de faire respecter le contrat de mandature passé devant et avec les Parisiens : nos engagements pour faire un Paris d'avenir avec encore plus de logements, de dynamisme économique, de solidarité, de transports innovants, de sécurité qui est une droit pour tous.

La confiance des habitants du 12e nous oblige. Nous leur devons une mandature placée sous le signe du respect : le respect du débat démocratique, le respect du choix des électeurs, le respect des opinions de chacun, dans la majorité comme dans l'opposition, le respect enfin des institutions de notre République laïque.

Nous leur devons également de leur redonner espoir et confiance dans l'avenir dans une période de crise économique propice au repli sur soi, au refus des différences, au déclinisme savamment entretenu par certains.

Le philosophe Alain disait : "le pessimisme est d'humeur ; l'optimisme est de volonté"

Je suis sûr qu'avec vous comme maire du 12e, ensemble nous saurons placer cette mandature sous le signe de l’optimisme et de la volonté!

21:35 Écrit par Fabrice Moulin dans Campagne municipale 2014, Conseil d'arrondissement 2008-2014, Politique, PRG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu