Avertir le modérateur

mercredi, 20 mai 2009

Le gouvernement refuse de lister les sectes

Voilà un rapport qui a de quoi intéresser notre arrondissement, nous qui avons le triste privilège d'avoir le siège de la Scientologie en France situé rue Jules Cesar, entre la Gare de Lyon et la Bastille. La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDE) vient en effet de publier son rapport annuel.

Selon ses préconisations, les sectes présentant un danger seraient listées. Selon Georges Fenech, son Président, « il s’agit, lorsque nous sommes saisis de plaintes – c’est-à-dire qu’il y a un danger réel – d’ouvrir des dossiers, des référentiels qui serviront à répondre aux maires, aux présidents de conseils généraux, etc., quand ceux-ci nous interrogent sur tel ou tel mouvement. Nous avons déjà commencé, et répertorié environ 200 mouvements ou pratiques qui posent un problème. Il devrait y en avoir 500 ou 600 à terme. Ces référentiels seront à disposition des professionnels qui pourront venir les consulter dans nos locaux. Ils respecteront le contradictoire : les organisations seront informées du fait qu’elles sont répertoriées et leurs observations seront versées au dossier. »

Problème : le gouvernement, notamment le bureau des cultes au Ministère de l'Intérieur, s'y oppose.

Est-ce une conséquence de la sympathie de Nicolas Sarkozy envers Tom Cruise, et plus généralement de sa conception très américaine de la "liberté" religieuse qui entraîne chez son gouvernement une réticence à s'attaquer de front aux dérives sectaires ?

Matignon craindrait une "stigmatisation" des organisations cultuelles... Il semblerait qu'il ait moins de réticence quand il s'agit de ficher les personnes innocentes pour toutes sortes de raisons comme on l'a vu avec EDVIGE.

Autres volonté de la MIVILUDE : s'attaquer à l'actuelle multiplication des pseudos psychotérapeutes et autres charlatans des médecines douces, un milieu où pullulent les rabatteurs des sectes et autres gourous aux pratiques douteuses.

Bonne nouvelle : un amendement au Sénat devrait permettre de réglementer la profession des psys et de faire enfin le ménage.

Vous pouvez consulter sur le site de la MIVILUDE l'intégralité du rapport 2008.

09:18 Écrit par Fabrice Moulin dans Laïcité et loi de 1905, Politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu