Avertir le modérateur

mardi, 31 mai 2011

Quand Christine Lagarde invente la méditation du crédit

Edito Lagarde Méditation du Crédit - Couv.JPGDécidément Christine Lagarde a du mal avec les Nouvelles du 12e. Elle s'était déjà ridiculisée dans ce journal de l'opposition UMP de l'arrondissement avec une photo truquée en Une où elle apparaissait en photomontage devant le Viaduc des Arts sans bagues ni bijoux gommés sur Photoshop. Cela n'avait fait que souligner un peu plus le fait que la Ministre de l'Economie et des Finances n'honorait absolument pas son mandat local, au mépris des électeurs qui ont voté pour la liste où elle figurait en 2e position derrière Jean-Marie Cavada (aujourd'hui démissionnaire).

Voilà que le nouveau numéro des Nouvelles du 12e nous gratifie d'un édito signée de la Ministre de l'Economie et des Finances intitulée : "La Méditation du Crédit"

Méditation ? Etrange concept qui figure également en couverture du journal, que la Ministre vante ainsi : "nous avons inventé une nouvelle forme d'administration, moderne et réactive". Est-ce à dire que les fonctionnaires de Bercy sont invités à prier pour que la croissance reparte ? Ou bien qu'elle invite les Français à méditer sur la crise économique lorsque leurs banques leur refusent un crédit ? Ou encore que Mme Lagarde fuit la pression de sa candidature au poste de Directrice générale du FMI ? A moins qu'elle entende rester zen face aux accusations de l'affaire Tapie !Edito Lagarde Méditation du Crédit.JPG

Cette coquille, car la Ministre parle évidemment de Médiation du crédit, serait seulement comique si cette tribune ne voulait pas faire croire aux Français que l'énorme prêt concédé aux banques sans participation de l'Etat n'a pas eu comme principal résultat d'enrichir un peu plus les responsables de la spéculation qui ont conduit à la crise, et ce sans contrepartie ni obligation de financer l'économie réelle. La Ministre avoue d'ailleurs que "des difficultés subsistent encore sur les petits crédits", donc pour les particuliers et les PME-TPE qui créent des emplois et sont asphyxiés par un système bancaire qui médite avant tout sur ses propres profits.

Le sous-titre de la tribune de Madame Lagarde est aussi amusant : "Méditation du Crédit : Un succès prolongé jusqu'en 2012"... D'ici 2012, espérons que nos concitoyens trouvent le temps de méditer sur l'échec de la politique économique du gouvernement !

11:00 Écrit par Fabrice Moulin dans Politique, PRG, Vie de l'arrondissement | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu