Avertir le modérateur

mardi, 27 octobre 2009

L'Eglise de scientologie échappe à l'interdiction de ses activités

Mardi 27 octobre, le tribunal correctionnel de Paris a rendu son jugement à l'encontre de l'Eglise de Scientologie et ses représentants français, conjointement reconnus coupables "d'escroquerie en bande organisée" et "d'exercice illégal de la pharmacie ".

Maleureusement, aux termes de ce jugement et sous réserve de la décision du procès d'appel qui se tiendra dans une douzaine de mois, l'Eglise de scientologie peut poursuivre ses activités car elle échappe à la sanction la plus lourde : l'interdiction d'exercer ses activités. En effet, suite à un étrange amendement au Code pénal voté à l'Assemblée nationale, la loi ne le permet plus.

Tout en condamnant l'association spirituelle de l'Eglise de scientologie et la société Scientologie espace librairie (SEL) à des amendes respectives de 400 000 et 200 000 euros, le tribunal a prononcé des peines de prison avec sursis contre quatre responsables français de l'Eglise fondée aux Etats-Unis en 1954 par l'auteur de science-fiction Ron Hubbard.

Rappelons que la SEL est située rue Jules César dans le 12e arrondissement.

Considéré comme le principal dirigeant, Alain Rosenberg écope de la peine la plus lourde. Absent à l'audience de jugement, il est condamné à deux ans de prison avec sursis et 30 000 euros d'amende. Pour trois autres responsables qui avaient aussi comparu du 25 mai au 17 juin devant la 12e chambre correctionnelle, les peines prononcées vont de dix-huit mois à dix mois de prison, assortis du sursis et d'amendes de 20 000 à 5 000 euros ; tandis que deux autres prévenues s'en tirent avec des amendes de 2 000 et 1 000 euros.

Pour "mettre en garde d'éventuelles victimes par le biais d'une très grande publicité de la décision", le tribunal a exigé la publication de ce jugement dans plusieurs journaux, et, notamment, dans deux journaux étrangers : le Herald Tribune et Times Magazine.

Le tribunal ne s'est pas prononcé "sur la valeur d'une doctrine", "mais sur des méthodes". Ses attendus sont sans équivoque. Escroquerie que ces tests de personnalité qui n'ont aucune valeur scientifique ; escroquerie encore, les cures de purification avec sauna et jogging à la clé ; escroquerie enfin, le fameux électromètre, objet fétiche des scientologues, vendu à des tarifs prohibitifs. "La place dans la scientologie dépend des capacités financières des adeptes", dénonce le tribunal.

C'est une belle victoire pour tous ceux, comme la Miviludes ou l'association "Attention enfants", qui luttent contre l'influence néfaste et les pratiques charlatanesque des sectes en France. Néanmoins l'impossibilité légale de dissoudre la Scientologie et de fermer sa librairie malgré cette lourde condamnation et les arguments tirés par les cheuveux des juges pour la justifier laisse un goût amer.
En effet le tribunal redouterait qu'"une interdiction d'exercer engendre la continuation des activités en dehors de toute structure légale" et considère oncernant la SEL, que "la fermeture d'une librairie irait à l'encontre des grands principes de liberté de pensée et d'expression qui sont le fondement de toute démocratie ".
Pourtant cette affaire a démontré une fois de plus que la Scientologie n'est pas une église mais une entreprise commerciale assimilée  par le tribunal à une "bande organisée", donc la défense de la liberté de pensée n'a aucun fondement ici.

Il me semble par exemple qu'une librairie révisionniste n'aurait pas bénéficié - fort heureusement - d'une telle mansuétude de la justice. De même pour n'importe quelle entreprise mafieuse condamnée pour escroquerie. Alors pourquoi la Scientologie pourrait-elle continuer ses activités et vendre sa propagande mensongère dans notre arrondissement ?

Fabrice Moulin (avec article du Monde)

18:25 Écrit par Fabrice Moulin dans Laïcité et loi de 1905, Vie de l'arrondissement | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |  Imprimer | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu