Avertir le modérateur

Campagne municipale 2008 - Page 2

  • Les réunions de préau commencent

    vendredi 29 février 2008

    La liste "Un temps d’avance pour le 12e" à la rencontre du quartier d’Aligre

    C’est une centaine de personnes qui ont inauguré ce lundi 25 février la série de réunions publiques de la campagne officielle, dans le préau de l’école Charles Baudelaire, dans le quartier d’Aligre.

    Projet contre projet, c’est comme cela que nous aurions aimé faire campagne contre la droite. Mais malheureusement cela est impossible, regrette Jean-Louis Missika, sociologue et candidat au coté de Michèle Blumenthal. En effet les projets de nos adversaires sont trop faibles et non localisés, pour permettre cette confrontation, une conséquence des parachutages peut être ? C’est une insulte au débat démocratique auquel les habitants du 12e avaient droit. Au lieu de cela, on assiste à la distribution de tracts qui font usage de la peur comme passion politique, illustration d’une politique démagogue et populiste.

    Après une présentation des projets du quartier par Jean-Pierre Guis, François Pellegri et Catherine Vieu-Charier, Michèle Blumenthal précise que sa campagne a commencé dès le mois de septembre après un mandat passé sur le terrain à l’écoute des habitants. Elle présente ses propositions pour maintenir la vitalité démocratique dans le 12e et reprend certaines propositions de la charte pour une citoyenneté active qu’elle a signée comme toutes les têtes de listes « Paris un temps d’avance ». Elle rappelle que contrairement à ce qui se passe dans certains arrondissements restés à droite (5e et 17e notamment) les conseils de quartier ne sont pas animés et dirigés par les élus mais bien par les conseillers eux-mêmes ! Elle attire l’attention sur certaines propositions qui peuvent apparaître séduisantes aux premiers abords. Par exemple, l’idée d’un médiateur des conseils de quartier pourrait séduire, mais de quoi s’agit-il exactement ? Une structure au dessus d’une autre ? Une élection sur une courte liste proposée par le conseil municipal ? Un médiateur rattaché directement au cabinet du maire ? En y regardant de plus prêt les processus démocratiques semblent considérablement contraints…Pourquoi empêcher le lien direct entre conseillers de quartiers et élus ?

    Les questions en provenance de la salle permettent à Michèle Blumenthal de rappeler l’effort considérable fait en matière de création de logements et de places en crèche mais aussi pour la transparence dans les procédures d’attribution (lire le chapitre du blian Le 12e pour tous ses habitants).

    Deux questions de la salle permettent également à l’équipe de Michèle Blumenthal de préciser leur position sur leurs alliances politiques. L’accord avec le parti des Verts est annoncé au niveau parisien. En revanche aucune alliance avec le Modem n’est envisagée. Ce parti, qui regroupe d’anciens adjoints de Chirac et Tiberi, forme un assemblage hétéroclite et navigue dans le flou. C’est un objet politique non identifié dont on se demande s’il survivra au delà du 9 mars !

    Enfin, Robert Chapuis, habitant du 12e, ancien ministre du gouvernement de Michel Rocard, trouve que le bilan de l’équipe de Michèle Blumenthal est incontestablement positif, il paraît donc logique de reconduire cette équipe. Le 12e est très regardé dans cette campagne électorale, mais pour de mauvaises raisons : un animateur radio, une ministre en CDD, une ancienne ministre de droite… Il appelle à voter pour Michèle Blumenthal dès le premier tour pour de bonnes raisons !

  • Les élus PRG manifesteront contre la Scientologie

    Communiqué de presse de
    Anne HIDALGO et Annick LE PETIT,
    porte-parole de Bertrand Delanoë,
    et Patrick BLOCHE, directeur de la Campagne

    Jeudi 21 Février
     
    Comme l’a rappelé Bertrand Delanoë, les propos attribués à la directrice de cabinet du Chef de l’Ètat, qualifiant les sectes de « non problème » sont d’une extrême gravité.
    « Depuis plus d’un quart de siècle, notre pays, par-delà les clivages partisans, a toujours manifesté une nécessaire vigilance à l’égard de ces mouvements nocifs ».
    Il est de la responsabilité des élus, comme cela est fait depuis 2001 par la Ville de Paris en matière de prévention et d’accompagnement des victimes, de rester vigilant face à tout laxisme.
    Aussi pour le respect de la laïcité et pour la défense de nos concitoyens contre les dérives sectaires, les élus des listes « Paris, un temps d’avance » appellent à manifester

    vendredi 22 février à 11h30,
    devant le siège de l’Eglise de la Scientologie,
    7, rue Jules César, Paris 12ème arrondissement.

  • Pour un Comité de Vigilance de la Laïcité

    La Fédération de Paris du PRG appelle tous les candidats aux municipales à signer l’Appel laïque et à former un Comité parisien de Vigilance de la Laïcité pour la sauvegarde de Loi de 1905

    Les déclarations récentes, continues et confuses de Monsieur Sarkozy, mêlant ses convictions personnelles et sa fonction présidentielle, portent atteinte à la laïcité et témoignent de son incompréhension et de son mépris pour l’un des piliers de la République.

    Selon l’article 1er de la Constitution, la France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale.
    Depuis 1905, grâce à la loi de Séparation des Eglises et de l’Etat, la République assure à chaque citoyen la liberté de conscience, garantit sa liberté de croire ou de ne pas croire et de pratiquer le culte de son choix, de n’en pratiquer aucun ou de pouvoir en changer. Elle permet ainsi de vivre ensemble, dans le respect de chacun, quelles que soient ses origines, ses choix philosophiques ou ses convictions religieuses.
    Et assurer le mieux vivre ensemble est la mission première des élus municipaux.

    C’est pourquoi le Parti Radical de Gauche a été le premier parti politique a apporter son total soutien à la pétition associative et syndicale s’opposant à « toute tentative qui mettrait, de fait, en cause la Laïcité par une modification du contenu de la Loi de 1905 » et appelle tous les Parisiens, à commencer par les candidats aux élections municipales à Paris à signer cet appel laïque : www.appel-laique.org.


    C’est pourquoi le PRG Paris, qui soutient la candidature de Bertrand Delanoë, invite les structures signataires et toutes les forces politiques républicaines à former un Comité parisien de Vigilance de la Laïcité pour la sauvegarde de Loi de 1905.

  • l’art de faire des additions

    Discours de Fabrice MOULIN au meeting de présentation de la liste et du projet

    Espace Reuilly - Jeudi 31 janvier 2008

     

    Chère Michèle,
    Chers amis,

    Un ancien président du Parti Radical de Gauche, Michel Crépeau, qui fut aussi ministre de François Mitterrand, avait pour habitude de dire :

    « La politique, c’est l’art de faire des additions ».

    Pour la gauche à Paris, ces additions ce ne sont pas des calculs politiciens : c’est un rassemblement de femmes et d’hommes qui militent pour des idées et des valeurs et pour un projet, comme ce fut le cas déjà en 2001 !

    En effet, je tiens à vous témoigner la fierté des radicaux de gauche d’avoir participé à la majorité de Bertrand Delanoë, et notre fierté du travail démocratique accompli avec les Parisiennes et les Parisiens ces dernières années.

    Mais, au-delà du bilan, notre plus belle victoire collective c’est notre projet 2008-2014 porté par Bertrand DELANOË, et auquel le PRG a contribué.

    « Paris, un temps d’avance », c’est la priorité au dynamisme économique de Paris, à la création d’entreprises, au soutien aux entrepreneurs, à l’emploi et à l’innovation, notamment avec la création d’une Agence Parisienne de l’Innovation.

    « Paris, un temps d’avance », c’est une politique des transports basés sur le respect de tous les usagers, et sur « le libre choix pour circuler propre », avec des propositions pour le stationnement des deux-roues motorisées ou la modernisation du service des taxis (c’est d’actualité !).
    « Paris, un temps d’avance », c’est aussi plus de solidarité, avec par exemple des «ateliers santé ville» dans les quartiers.

    « Paris, un temps d’avance », c’est également une démocratie locale renforcée par l’usage des nouvelles technologies de l’information.


    Avec le Parti Radical de Gauche, c’est la gauche réformiste, humaniste et laïque qui soutient Bertrand Delanoë et Michèle Blumenthal dans le 12e arrondissement.

    Réformiste, car nous savons que changer Paris exige du temps, du dialogue et de la concertation, quand la droite parisienne ne pense qu’à casser ce qui a été fait depuis 2001 !

    Humaniste, car c’est à Paris que nous devons défendre les libertés publiques et les droits menacées par la politique du gouvernement.

    Laïque, car il faut rester plus que jamais vigilant pour défendre la loi de 1905 !
    Vigilant face à un Président qui prône l’espérance religieuse quand les Français n’espèrent plus rien de son gouvernement.
    Vigilant face à une droite parisienne qui pratique le communautarisme et veut transformer les lieu de culture en lieu de culte !


    Nous à gauche, nous sommes rassemblés à Paris et dans le 12e arrondissement autour de valeurs communes, d’un bilan revendiqué et d’un projet partagé.

    Michèle Blumenthal a l’habitude de dire que le 12e arrondissement s’appuie sur ses traditions pour entrer dans la modernité.
    Laissez-moi conclure en citant à nouveau Michel Crépeau qui disait :
    « Le véritable progrès, c’est une tradition qui se prolonge ».

    C’est pourquoi avec les Radicaux de Gauche, je soutiens la réélection de Michèle Blumenthal et Bertrand Delanoë !
    Je vous remercie.

  • Meeting de présentation du projet

    jeudi 31 janvier 2008

    « Proximité et ambition » : 2 simples mots pour caractériser le projet pour le 12e arrondissement que Michèle Blumenthal et sa liste ont officiellement présenté ce jeudi 31 janvier, devant 350 personnes et de nombreux journalistes invités à l’Espace Reuilly. Saluant la présence dans les gradins du journaliste Ivan Levaï, la maire du 12e a tout d’abord rappelé que le projet 2008-2014 s’appuyait sur 7 ans d’expérience et de gestion municipale : développement intensif de la solidarité, action en faveur de l’emploi, construction de 3 000 logements sociaux, ouverture de nombreux équipements publics – dans un souci constant et conjugué de respect de l’environnement et de concertation avec les citoyens.

    Mais le 12e doit encore s’épanouir. « Nous ne considérons pas notre bilan comme un point d’arrivée, insiste Michèle Blumenthal, ce projet marque une nouvelle étape ». La tête de liste décline les enjeux prioritaires : logement social, développement durable, déplacements, solidarité intergénérationnelle, rénovation urbaine. Et la tête de liste de résumer en une phrase ce qui distingue son programme de celui de son principal concurrent : quand l’UMP prône « la responsabilité individuelle », la gauche brandit « la solidarité et l’éthique ».

    Un arrondissement en pointe

    Les candidats de la liste représentant les partenaires de gauche, membres de la majorité municipale de Bertrand Delanoë depuis 2001, se succèdent alors sur scène pour apporter leur soutien. Pour Karen Taïeb (MRC), ce projet fera du 12e « un arrondissement en pointe » sur l’ensemble des thèmes cités. Catherine Vieu Charier (PCF) souhaite que Paris s’engage auprès des 300 000 Parisiens vivant en dessous du seuil de pauvreté. Enfin, Fabrice Moulin fait entendre la voix de « la gauche laïque, humaniste et réformiste » du PRG.

    Le libre-choix des déplacements et le respect de l’environnement

    Les colistiers se succèdent ensuite à la tribune pour détailler le programme et donner quelques exemples concrets – et localisés – de projets. Intervenant sur le logement, Christian Sautter dénonce la « politique de gribouille » avancée par l’UMP en matière de logement, quand 72% des Parisiens sont aujourd’hui éligibles au logement social. Sandrine Charnoz rappelle que la mairie du 12e n’a pas attendu le Grenelle de l’environnement pour agir et s’engage à faire encore mieux : « le développement durable doit être un levier de la ville de demain ». Place à la diversification des modes de transports qui devra reposer, d’après Richard Bouigue, sur « le libre-choix des déplacements et le respect de l’environnement ». Catherine Baratti-Elbaz appelle de ses vœux une politique familiale, culturelle et sportive à l’image de la diversité de la population de l’arrondissement.

    La noblesse de la politique

    François Pellegri signe un plaidoyer en faveur de l’approfondissement de la démocratie locale et de l’aide aux associations, et évoque les projets pour le quartier Aligre – Gare de Lyon. Fadila Taïeb insiste sur la solidarité et le bénévolat, puis détaille les propositions pour le quartier Bercy. Alexis Corbière réaffirme la priorité donnée à l’école publique, « carte de visite » d’une action municipale de gauche. Relevant les erreurs présentes dans le projet du candidat UMP, le 1er adjoint sortant ironise sur « la liste Cavada Dry » : « Ne vous y trompez pas, la droite nous sert le même potage qu’en 2001 ». Candidat d’ouverture sur la liste, Jean-Louis Missika souligne enfin la connaissance du terrain de la maire du 12e et sa capacité à rassembler autour d’elle les talents les plus divers. Et notre sociologue d’opposer le « sérieux de Michèle Blumenthal à la désinvolture de Jean-Marie Cavada », lequel ose vanter les mérites de Berlin, ville pourtant extrêmement endettée. « Voter pour la liste Blumenthal, c’est voter pour la noblesse de la politique », résume-t-il.

    Réjouie, la maire du 12ème invite chacun de ses 29 colistiers à monter à la tribune pour la photo de famille, en compagnie de Sandrine Mazetier, députée de la circonscription et présidente du comité de soutien « Le 12e aujourd’hui intéresse aujourd’hui les médias parce qu’il est l’arrondissement phare des municipales à Paris, rappelait plus tôt dans la soirée Karen Taïeb. Mais il fera demain la une des journaux pour ses réalisations exemplaires en matière de logement, d’économie, de petite enfance, d’intergénérationnel, de culture et de démocratie locale ». Inutile de dire que la salle en est sortie convaincue.

     

  • Paris un Temps d'Avance dans le 12e, la photo officielle


    La liste "Un temps d’avance pour le 12e" pour le 2e tour

    Notre liste "Un temps d’avance pour le 12e" est conduite par Michèle Blumenthal et soutenue par Bertrand Delanoë. Une équipe à l’image du 12e, qui allie l’expérience et le renouvellement, la diversité des origines et des générations. Des hommes et des femmes impliqués dans la vie citoyenne, les conseils de quartier, les associations, fédérations de parents d’élèves qui incarnent une rénovation des pratiques politiques et qui se consacreront exclusivement à leur mandat local.

     
  • Accord électoral et programmatique PS-PRG pour les municipales 2008

     
     

    Signature officielle de l’accord programmatique et électoral
    entre le Parti Radical de Gauche et le PS Paris :
    De l’audace pour donner un temps d’avance à Paris
    avec Bertrand Delanoë !


    Jean-Bernard BROS, adjoint au maire de Paris et président de la fédération de Paris du Parti Radical de Gauche, et Patrick BLOCHE, premier secrétaire fédéral du PS parisien, ont signé aujourd’hui à 16h au siège de campagne, 7 rue Dupuy, Paris 3e, un accord programmatique et électoral pour le rassemblement de la gauche autour de la candidature de Bertrand DELANOË.

    Avec cette accord, la gauche réformiste, humaniste et laïque est représentée sur les listes Paris, Un Temps d’Avance et progresse en nombre d’élu(e)s : en cas de victoire, le PRG devrait compter de 2 à 3 conseillers de Paris et de 12 à 13 conseillers d’arrondissement, dont 7 adjoints.

    Notre première victoire collective est le projet 2008-2014 porté par Bertrand DELANOË qui reprend beaucoup des 46 propositions du programme PRG « de l’Audace pour Paris », notamment les mesures pour le dynamisme économique de Paris, l’innovation, la création d’entreprises, ainsi que certaines concernant les transports.

    Comme en 2001 et dans la majorité municipale depuis 7 ans, les Radicaux de gauche comptent apporter au maire de Paris un soutien loyal et enthousiaste mais aussi vigilant et créatif au cours de la prochaine mandature.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu