Avertir le modérateur

samedi, 26 juillet 2014

Voeu PRG relatif à l’installation de grandes enseignes commerciales

La proposition du groupe PRG au conseil de Paris pourrait être utile aussi dans le 12e 

Les enseignes priées de ne pas s’installer en catimini

parisien

L’arrivée du géant de la restauration rapide, avenue du Général-Leclerc va-t-elle boulverser la vie du quartier? C’est en tout cas l’inquiétude de la maire (PS) du XIVe. Carine Petit s’est agacée d’apprendre par voie de presse l’ouverture à la rentrée d’un Burger King dans son arrondissement. L’enseigne va implanter un grand restaurant de 1000m² et de 250 places assises.

Le groupe des Radicaux de gauche a décidé de rebondir sur cette actualité pour demander à ce que les mairies d’arrondissement soient mieux informées de l’arrivée de commerces de plus de 1000 m². « Il faudrait aussi que les grandes enseignes priorisent et systématisent le recrutement d’habitants des quartiers concernés, notamment quand elles s’implantent dans les quartiers politiques de la ville (NDLR : les moins favorisés) », propose Jean-Bernard Bros, le patron du PRG.

Son idée devrait être soutenue par l’exécutif qui en profitera pour demander à la secrétaire d’Etat chargée du Commerce et de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire, Carole Delga, que désormais, le seuil d’autorisation des projets passant en commission départementale d’aménagement commercial soit rabaissé de 1000 à 300m² et inclue les dossiers des restaurants.

 

M.-A.G. – Le Parisien, édition du 9 juillet 2014

Voeu PRG relatif à l’installation de grandes enseignes commerciales

L’installation annoncée en septembre 2014 d’un établissement de restauration rapide dans le quartier Alésia a soulevé, une fois de plus, la question de l’intégration des grandes enseignes au sein du tissu commercial de nos quartiers.

Ces espaces commerciaux importants provoquent des inquiétudes de la part des commerçants et des riverains car ils transforment souvent les habitudes de vie d’un quartier.

 

Sans opposer « grandes enseignes » et « petits commerces », il nous faut au contraire trouver des équilibres pour que chacun trouve sa place. Les grandes enseignes doivent faire un effort plus important, car elles disposent de plus de moyens pour s’intégrer au contexte local de leur lieu d’installation.

Ainsi, le groupe PRG-CI demande à ce que les commerces de plus de 1000m² présentent leur activité aux maires d’arrondissement pour que l’ensemble des dispositions liées aux aspects de circulation, de propreté et de sécurité soient anticipées.

Leur activité doit également être présentée aux commerçants et aux habitants, via les conseils de quartiers notamment.

Enfin les grandes enseignes doivent prioriser le recrutement d’habitants du quartier concerné, ce qui n’est pas systématiquement le cas.

10:25 Écrit par Fabrice Moulin dans Conseil de Paris, Economie et Tourisme, Politique, PRG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu