Avertir le modérateur

vendredi, 18 janvier 2013

Municipales à Paris: et pourquoi pas des primaires ouvertes?

PARIS, 17 janvier 2013 (AFP) - Le projet de calendrier pour la primaire devant désigner le candidat de la gauche à la mairie de Paris prévoit que les candidats se déclarent au plus tard en mars, et que la primaire se tienne en juin, a-t-on appris jeudi auprès du premier secrétaire de la Fédération, Rémi Féraud.


Ce projet de calendrier, présenté mercredi lors d'un bureau fédéral, devrait être adopté début février par la Fédération, puis être validé rapidement par les instances nationales du parti.
"Il s'agit de savoir assez vite qui est candidat et d'avoir un temps de campagne réel entre mars et juin", a dit le maire du Xe arrondissement.
Selon M. Féraud, ce projet de calendrier fait largement consensus au sein du PS.


L'une des rares voix discordantes est celle du député Jean-Marie Le Guen, qui envisage de se présenter face à la première adjointe du maire de Paris Anne Hidalgo, candidate déclarée depuis septembre.
"Je suis en désaccord avec ce calendrier (...) précipité et irréaliste sur le plan politique", a-t-il déclaré à l'AFP. M. Le Guen estime que la primaire arrivera trop tôt par rapport au travail d'élaboration du projet et à la définition de la stratégie politique du PS à Paris.
Il reproche à la direction du PS de ne pas l'avoir consulté, pas davantage que ne l'ont été les partenaires du PS écologistes et du Front de gauche.
"Toute cette direction, c'est une mise en demeure systématique et généralisé de tout le monde", a-t-il dit.
M. Le Guen n'exclut pas pour autant de se présenter à cette primaire.


EELV Paris devrait décider de sa stratégie le 23 février, selon le maire EELV du IIe arrondissement Jacques Boutault. Lui-même n'est pas favorable à la participation des Verts à une primaire, "alors qu'on n'a pas débattu du programme". "Il ne peut pas être question d'un candidat commun si on ne s'est pas mis d'accord sur un programme", souligne-t-il.


Le Front de gauche décidera quant à lui en juin s'il fait des listes autonomes ou communes avec le PS, ce qui exclut sa participation à la primaire dans le calendrier actuel.


Le Parti radical de gauche s'est pour sa part dit "prêt et disposé" à participer à la primaire "à partir du moment où il y (aura) une vraie discussion sur les modalités". "Nous avons toujours été pour des primaires ouvertes aux municipales. La primaire à la présidentielle a été un beau succès populaire, qui nous a permis de faire connaître nos idées", a déclaré le porte-parole de la fédération de Paris Fabrice Moulin.


sl/jlp/DS

ELECTIONS-MUNICIPALES-PARIS-PARTIS-PS - 17/01/2013 19h11 GMT - AFP

12:10 Écrit par Fabrice Moulin dans Campagne municipale 2014, Politique, PRG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu