Avertir le modérateur

lundi, 12 novembre 2012

Défilé pour le 11 novembre et accroc au Protocole

 
Une commémoration qui a permis à notre maire Michèle blumenthal de rappeler l'état permanent de guerre entre pays européens aux XIX et XXe siècle et comment la paix retrouvé depuis 70 ans sur notre continent justifie le Prix Nobel de la Paix attribué à l'Union européenne cette année.
 
Voici un extrait de son discours (l'intégral est à consulter ici) :
 
"Ce Prix Nobel de la Paix est une reconnaissance du passé, un message d’espoir pour le présent et un encouragement à faire davantage dans le futur.
Le rêve que Victor Hugo esquissait lors du congrès pour la paix de 1849 a été réalisé et permettez moi de le citer :
« Au XXe siècle, il y aura une nation extraordinaire. Cette nation sera grande ce qui ne l’empêchera pas d’être libre. Elle sera illustre, riche, pensante, pacifique, cordiale. Cette nation : elle s’appellera l’Europe. Elle s’appellera l’Europe au XXe siècle et aux siècles suivants.
Un jour viendra où la guerre paraîtra aussi absurde et sera aussi impossible entre Paris et Londres, entre Petersbourg et Berlin, entre Vienne et Turin, qu’elle serait impossible et qu’elle paraîtrait absurde aujourd’hui entre Rouen et Amiens.
Un jour viendra où vous France, vous Russie, vous Italie, vous Angleterre, vous Allemagne, vous toutes, nations du continent, sans perdre vos qualités distinctes et votre glorieuse individualité, vous vous fondrez étroitement dans une unité supérieure, et vous constituerez la fraternité européenne.
Un jour viendra où les boulets et les bombes seront remplacés par les votes, par le suffrage universel des peuples.
Un jour viendra où l’on montrera un canon dans les musées comme on y montre aujourd’hui
un instrument de torture, en s’étonnant que cela ait pu être !
Nous aurons : La patrie sans la frontière, le budget sans le parasitisme, le commerce sans la douane,
l’éducation sans l’abrutissement, la jeunesse sans la caserne, le courage sans le combat, la justice sans l’échafaud, la vérité sans le dogme. »
 
 
Petite anecdote : à la fin des cérémonies, les "autorités" c'est-à-dire les élus, la Police, l'armée et les présidents d'associations serrent la main des porte-drapeaux. Or cette année Charles Beigbeder, qui n'est rien de plus qu'un candidat UMP battu aux législatives nous a emboité le pas...
Sans doute en s'imposant ainsi pensait-il séduire au monde combattant ? Peine perdu, il n'a fait que les ulcérer par cet affront au Protocole, comme beaucoup me l'ont confié, sans même parler des élus de son propre camp qui ont visiblement eu du mal à digérer l'affront... à leur propre mandat! Quel amateur ce Charles!
 
https://mail-attachment.googleusercontent.com/attachment/?ui=2&ik=cc5ca5e20f&view=att&th=13af43ae7e51e417&attid=0.1&disp=inline&safe=1&zw&saduie=AG9B_P-64nUqe0xIrccIewW7ekrV&sadet=1352717329543&sads=rSPkmsSw-1dfGBPHZ-DwMRo07u8

09:58 Écrit par Fabrice Moulin dans Europe, Mémoire et Monde Combattant, Politique, Vie de l'arrondissement | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu