Avertir le modérateur

samedi, 15 octobre 2011

Pourquoi je vote Hollande et que certains feraient mieux de se taire...

Ce titre pourrait sembler peut-être un peu anti-démocratique mais c'est justement un cri du coeur pour le respect du principe démocratique qui fonde les primaires citoyennes, telles que les Radicaux les avaient imaginés.

En effet demain, le second tour de la primaire oppose la première secrétaire du PS et son ancien premier secrétaire. Si on m'avait dit un jour que moi, radical de gauche, j'aurais à me prononcer sur un tel duel, je ne l'aurais pas cru. Et si le PRG n'avait pas participé à la primaire, je me serais bien gardé de m'en méler en tant qu'élu.

La beauté de cet extraordinaire exercice démocratique est d'appeler les citoyens à choisir, bien avant le 1er tour de l'élection présidentielle, parmi les formations de la gauche de gouvernement qui sera le plus capable d'affronter Nicolas Sarkozy en 2012 et à rassembler le plus largement possible pour le battre. C'était notre idée et c'est pour cela que nous avons présenté au premier tour nos propositions et un candidat au nom du PRG, Jean-Michel Baylet, et qu'après un long débat et le vote de notre Bureau National, nous avons choisi d'apporter notre soutien à François Hollande au second.

Une présidence contractuelle

Et à mon sens c'est effectivement François Hollande qui peut à la fois rassembler notre camp et apparaitre aux yeux des électeurs indécis, des sociaux-démocrates, des centristes de gauche comme de droite, comme un Président porteur de solutions plus pragmatiques qu'idéologiques pour répondre à la crise. Il ne s'agit pas d'être faible mais de ne pas se couper d'un électorat qui fera l'arbitre entre la gauche et Sarkozy au second tour. Pour avoir entendu Martine Aubry et connaitre beaucoup d'Aubryste à Paris, je suis sûr qu'elle est capable de faire le job et qu'on est loin des "chars soviétiques" chers à Nadine Morano, mais pour connaitre aussi beaucoup de citoyens apolitiques ou de droite (en général c'est assez synonyme...), j'ai constaté que celle-ci passe beaucoup moins bien qu'Hollande et conserve une image trop sectaire. D'ailleurs, à la lecture de l'interview de Hollande dans Libération ce matin, je crois que beaucoup peuvent se reconnaitre dans l'aspiration d'une "présidence respectueuse, exemplaire, contractuelle" après cinq ans de dureté sarkozyste.

Encore faut-il que le candidat choisi au soir de la primaire soit porté par une dynamique qui lui permette d'apparaitre comme un champion incontestable en 2012. Et c'est là que je ne comprends pas le jeux trouble voire le double jeu de certains élus, voire certains dirigeants d'Europe Ecologie-Les Verts ou du Front de Gauche qui n'ont pas choisi de participer ni de présenter de candidat à la primaire organisée par le PS avec le PRG.

Nous au PRG, nous avons fait le choix du rassemblement de la gauche et présenter notre candidat à un scrutin qui était loin d'être facile pour nous. Je m'en suis expliqué dans un article précédent. Alors que Marine Le Pen est très haute dans les sondages, nous ne voulions pas prendre le risque d'un nouveau 21 avril en éparpillant les voix de gauche au plus grand bénéfice de Sarkozy qui, lui, sera visiblement le seul candidat de la droite. Or pour nous le plus important n'est pas notre propre sort mais d'en finir avec cette présidence injuste, dure, brutale qui détruit l'héritage républicain et le vivre ensemble.

D'autres ont fait un choix différent de nous et c'est respectable.

Mais alors pourquoi les entend-on aujourd'hui ?

Que des soutiens de tels ou tels candidats à la primaire ne suivent pas automatiquement leurs leaders, c'est humain. Ils ont tous mouillés leur chemise, ils font leur choix en conscience. Et ils se sont tous engagés à soutenir le candidat victorieux dimanche. Mais pourquoi des élus d'Europe Ecologie-Les Verts, conseillers régionaux ou maires, comme Dominique Voynet ou Jean-Vincent Placé, voire Cécile Dufflot en personne, ou Pierre Laurent, premier secrétaire du PCF, ou encore des leaders mélenchonistes prennent position quasi-officiellement pour l'un des deux candidats. Deux candidats qui de l'aveu même de ces responsables, n'ont ni une ligne politique très différente entre-eux ni ne satisfont à leurs exigences.

De deux choses l'une, soit un ou une candidate répond à leurs aspirations programmatiques et alors pourquoi ne pas annoncer qu'ils ne se présenteront pas contre lui en 2012 si il ou elle est choisi. Soit aucun des deux ne défend leurs idées, ce que je crois et ce qui me rassure, et alors quel est le sens de ces consignes de vote!

Notez que je dirais la même chose de partis qui choisiraient Hollande plutôt qu'Aubry. Je dirais : de quoi se mêlent-ils !

Le double jeu des Verts et des communistes

Que leurs sympathisants veuillent voter, c'est tout à leur honneur, c'est le sens des primaires ouvertes et citoyennes que nous avons toujours souhaitées.

Mais s'il était regrettable que les Verts et le Front de Gauche refusent le principe des primaires, il est pour le moins étrange, et je dirais même assez indigne de voir leurs chefs y donner en sous-main des consignes de vote. Les mêmes qui donnent des leçons de "politique autrement" et adorent délivrer blanc-seing et marque d'infamie. Que les Aubrystes s'en réjouissent, pour le moment, je peux le comprendre, bien qu'il me semble que cela affaiblit sa candidature. On me rétorquera que cela démontre une meilleure capacité de rassembler à gauche. Je trouve que ça sent surout l'entourloupe. A croire que ces partis jouent sur tous les tableaux, à la fois adversaire à la présidentielle et partenaires privilégiés de la direction du PS pour la négociation des circonscriptions législatives ou aux municipales.

D'aucun diront que c'est malin. Une manière d'avoir le beurre, l'argent du beurre et le c... Je trouve cela politiquement et éthiquement condamnable.

Maintenant, il ne reste plus qu'a espérer que demain le ou la meilleure gagne et surtout avec la solidité, la liberté et l'avance suffisante pour créer une dynamique pour battre la droite en 2012 !

17:56 Écrit par Fabrice Moulin dans Campagne primaires citoyennes, Politique, PRG | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu