Avertir le modérateur

mercredi, 15 décembre 2010

Des élus dénoncent la tenue d'un colloque d'extreme-droite

Article paru dans le Parisien du 15 décembre, par Sebastien Ramnoux.

parisien.jpgL'intitulé annonce la couleur sans hypocrisie : « Assises internationales sur l'islamisation de notre pays ». Ce colloque qui tente de se donner des allures scientifiques et sérieuses doit avoir lieu samedi dans un centre de conférences privé du XIIe arrondissement, l'espace Charenton, qui a confirmé la réservation. Sur les  sites faisant état de cette réunion; les organisateurs annoncent « des personnalités de plus de dix pays, et de sensibilités fort différentes, seront réunies pour clamer l'impérieux devoir de défendre, en France comme dans toute l'Europe, nos valeurs laïques et civilisationnelles ».

Une initiative qui commence à soulever un mouvement de protestation de la part d'élus et d'associations. « Les coorganisateurs de cette journée sont le Bloc identitaire, un mouvement d'extrême droite, et Riposte laïque, qui s'étaient déjà associés pour le tristement célèbre apéro saucisson-pinard antimusulman, explique Fabrice Moulin, élu radical de gauche dans le XIIe. Encore une fois, ils tentent d'instrumentaliser' la laïcité, une valeur fondamentale de notre République, pour en faire une arme anti-islam. » L'élu a adressé un courrier à la direction de l'espace Charenton leur demandant d'annuler cette réunion. Il n'a pas eu de réponse. Contactée hier, la direction de l'espace Charenton n'a pas souhaité répondre à nos questions, se bornant a expliquer qu'ils sont « apolitiques ».

D'autres élus du XIIe, comme le conseiller de Paris (du Parti de gauche) Alexis Corbière, ont aussi dénoncé la tènue de ce meeting, demandant même son interdiction. « On ne peut pas laisser passer ça, au moment où le Front national et Marine Le Pen reprennent leur vieille rhétorique », explique Alexis Corbière.

Parmi les participants au colloque, dont on ne sait s'ils viendront tous, on trouve l'activiste suisse Oskar Freysinger, à l'origine de la campagne anti-musulmans montrant sur des affiches des minarets en forme de missiles. Reste que l'interdiction devrait être difficile à prononcer. Saisie par des élus, la préfecture de police étudie le dossier, mais l'événement a lieu dans une salle privée, et est donc très difficile à interdire juridiquement.

Pour marquer le coup, la mairie du XIIe arrondissement appelle à un rassemblement silencieux la veille, vendredi, à 13 heures devant l'espace Charenton. Une autre manifestation est prévue par des associations le jour même. « Il y a un risque d'affrontement avec des groupes antifascistes, estime Alexis Corbière. Ce n'est pas notre manière d'agir, mais si il y a un risque de trouble à l'ordre public, les autorités devront agir. »

 

14:06 Écrit par Fabrice Moulin dans Laïcité et loi de 1905, Politique, PRG, Vie de l'arrondissement | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu