Avertir le modérateur

lundi, 30 juin 2008

Incendie du CRA de Vincennes : un peu de dignité !

Communication d’actualité relative à l’incendie du

Centre de Rétention de Vincennes

présentée par M. Fabrice MOULIN au nom des élu(e)s de la majorité municipale

au Conseil d'arrondissement du 30 juin 2008

 

Madame la Maire, mes chers collègues,

Le plus grand des 25 centres de rétention administrative (CRA) d’étrangers en situation irrégulière sur le territoire français est situé dans le Bois de Vincennes, dans le 12e arrondissement.

La plupart des immigrés sans-papiers arrêtés à Paris et dans notre arrondissement à la suite de contrôles de police aux portes des écoles, sur leurs lieux de travail, voire à la sortie des administrations où ils essayent de régulariser leur situation, sont retenus dans le Centre de Rétention de Vincennes.

Ces arrestations sont le fait de la politique du gouvernement et de son Ministre de l’Immigration et de l’Identité Nationale, M. Brice Hortefeux, qui a fixé aux Préfets un quota d’expulsions, sans avoir défini des critères de régularisation transparents, et ce au mépris des drames humains que cette politique engendre, des principes humanistes et de la tradition d’accueil de notre République.

Rappelons également qu’au Parlement Européen le 18 juin dernier, la majorité de droite des députés européens a voté pour la directive dite du « retour » qui aggrave encore les conditions de rétention des sans-papiers en Europe.

Après une série d’incidents ces derniers mois et la mort d’un étranger en attente d’expulsion samedi 21 juin, un incendie volontaire a dévasté le dimanche 22 juin le Centre de Rétention de Vincennes, le rendant temporairement hors d’usage et provoquant l’hospitalisation de 18 personnes,

Un rapport officiel de la Commission nationale de contrôle des centres et locaux de rétention administrative et des zones d’attentes, remis au ministre le 5 juin dernier, décrit le Centre de Rétention de Vincennes comme étant « devenu par sa taille et son mode de gestion un des symboles de l’industrialisation de la rétention » et pointe « un climat de tension et de violence qui règne de façon permanente dans tous les CRA et spécialement à Vincennes » à cause « de la course au chiffre et de la taille de ce centre de rétention »

Nous déplorons que l’UMP, par l’intermédiaire de son porte-parole, a au contraire rendu responsables de ces incidents certaines associations d’aide aux sans-papiers, sans que le gouvernement n’ait démenti ses allégations.

Ces évènements ont provoqué une vive émotion parmi les habitants du 12e et à Paris. Afin de couper court aux rumeurs de toutes sortes, et de tenter d’apaiser les tensions qui entourent ce drame, nous, élus de la majorité, Socialistes, Communistes, MRC, Verts et du Parti Radical de Gauche, souhaitons que le Préfet de Police de Paris fassent toute la lumière sur les circonstances exactes de la mort d’un retenu et de l’incendie du centre de rétention de Vincennes et démente officiellement les accusations portées à l’encontre des associations pour le droit des étrangers.

23:09 Écrit par Fabrice Moulin dans Conseil d'arrondissement 2008-2014, Politique, PRG, Vie de l'arrondissement | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu