Avertir le modérateur

lundi, 25 février 2008

Les réunions de préau commencent

vendredi 29 février 2008

La liste "Un temps d’avance pour le 12e" à la rencontre du quartier d’Aligre

C’est une centaine de personnes qui ont inauguré ce lundi 25 février la série de réunions publiques de la campagne officielle, dans le préau de l’école Charles Baudelaire, dans le quartier d’Aligre.

Projet contre projet, c’est comme cela que nous aurions aimé faire campagne contre la droite. Mais malheureusement cela est impossible, regrette Jean-Louis Missika, sociologue et candidat au coté de Michèle Blumenthal. En effet les projets de nos adversaires sont trop faibles et non localisés, pour permettre cette confrontation, une conséquence des parachutages peut être ? C’est une insulte au débat démocratique auquel les habitants du 12e avaient droit. Au lieu de cela, on assiste à la distribution de tracts qui font usage de la peur comme passion politique, illustration d’une politique démagogue et populiste.

Après une présentation des projets du quartier par Jean-Pierre Guis, François Pellegri et Catherine Vieu-Charier, Michèle Blumenthal précise que sa campagne a commencé dès le mois de septembre après un mandat passé sur le terrain à l’écoute des habitants. Elle présente ses propositions pour maintenir la vitalité démocratique dans le 12e et reprend certaines propositions de la charte pour une citoyenneté active qu’elle a signée comme toutes les têtes de listes « Paris un temps d’avance ». Elle rappelle que contrairement à ce qui se passe dans certains arrondissements restés à droite (5e et 17e notamment) les conseils de quartier ne sont pas animés et dirigés par les élus mais bien par les conseillers eux-mêmes ! Elle attire l’attention sur certaines propositions qui peuvent apparaître séduisantes aux premiers abords. Par exemple, l’idée d’un médiateur des conseils de quartier pourrait séduire, mais de quoi s’agit-il exactement ? Une structure au dessus d’une autre ? Une élection sur une courte liste proposée par le conseil municipal ? Un médiateur rattaché directement au cabinet du maire ? En y regardant de plus prêt les processus démocratiques semblent considérablement contraints…Pourquoi empêcher le lien direct entre conseillers de quartiers et élus ?

Les questions en provenance de la salle permettent à Michèle Blumenthal de rappeler l’effort considérable fait en matière de création de logements et de places en crèche mais aussi pour la transparence dans les procédures d’attribution (lire le chapitre du blian Le 12e pour tous ses habitants).

Deux questions de la salle permettent également à l’équipe de Michèle Blumenthal de préciser leur position sur leurs alliances politiques. L’accord avec le parti des Verts est annoncé au niveau parisien. En revanche aucune alliance avec le Modem n’est envisagée. Ce parti, qui regroupe d’anciens adjoints de Chirac et Tiberi, forme un assemblage hétéroclite et navigue dans le flou. C’est un objet politique non identifié dont on se demande s’il survivra au delà du 9 mars !

Enfin, Robert Chapuis, habitant du 12e, ancien ministre du gouvernement de Michel Rocard, trouve que le bilan de l’équipe de Michèle Blumenthal est incontestablement positif, il paraît donc logique de reconduire cette équipe. Le 12e est très regardé dans cette campagne électorale, mais pour de mauvaises raisons : un animateur radio, une ministre en CDD, une ancienne ministre de droite… Il appelle à voter pour Michèle Blumenthal dès le premier tour pour de bonnes raisons !

19:30 Écrit par Fabrice Moulin dans Campagne municipale 2008 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu